Fondation ParisTech

Créée par décret publié le 10 avril 2010 au Journal Officiel, la Fondation ParisTech contribue au rayonnement et au développement de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et technologique, tant à l’échelon français qu’européen ainsi que de la recherche associée.

 

Le cœur de son domaine d’activité est constitué par les sciences fondamentales, les sciences et technologies de l’ingénieur, les sciences de gestion et les sciences de la vie. Fondation reconnue d’utilité publique, la Fondation ParisTech a pour but de :

  • Soutenir le développement de formations innovantes, en particulier à caractère international et favoriser l’attractivité des établissements d’Enseignement supérieur français auprès des étudiants et enseignants de haut niveau, la mobilité internationale de ceux-ci et la diffusion des connaissances et des savoirs de son domaine d’activité au sens le plus large
  • Promouvoir une recherche collaborative, pluridisciplinaire, orientée vers la création d’innovations, répondant aux enjeux sociétaux et ainsi contribuer aux évolutions technologiques de demain 
  • Encourager la diversification des talents en soutenant, notamment, les politiques de diversité
  • Accroître le rayonnement et les moyens d’actions de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, aux plans français et européen

 

 

Une fondation fédératrice pour le développement de l’économie des savoirs

La Fondation ParisTech met son expertise au service de fondateurs (personnes physiques ou morales) désireux d’œuvrer pour l’Enseignement supérieur et la Recherche. Elle les accompagne dans la construction d’un cadre d’intervention spécifique et individualisé.

Par la création de fondations sous égide, la Fondation ParisTech permet de réunir les acteurs qui souhaitent contribuer au développement et au rayonnement de l’économie des savoirs.

La Fondation ParisTech abrite trois fondations sous égide : 

 

 

Une fondation qui œuvre pour le mécénat

Le mécénat permet de soutenir des projets et initiatives qui portent les valeurs de ceux qui les soutiennent.

Une entreprise ou un particulier qui verse un don à un organisme pour soutenir une œuvre d’intérêt général peut bénéficier d’une réduction fiscale. Les entreprises peuvent bénéficier d’une réduction fiscale égale à 60 % du montant du don dans la limite d’un plafond de 5 ‰ de leur chiffre d’affaires annuel (art. 238 bis du C.G.I.). Les particuliers peuvent bénéficier d’une déduction fiscale de 75% de leur don sur l’Impôt sur le Fortune Immobilière, dans la limite de 50 000 euros (art. 978 du C.G.I.) ou d’une déduction fiscale de 66% sur  l’impôt sur le revenu, sur les sommes prises dans la limite de 20% de leur revenu imposable ( art. 200 du C.G.I.).