19 mai 2017

19 mai 2017

Hélène Rey, lauréate du Prix Maurice Allais de Science Économique 2017

19 mai 2017

© Henri Szwarc

La cérémonie de remise du Prix Maurice Allais de Science Économique 2017 a eu lieu le 19 mai à l’École Mines ParisTech. Le Prix a été attribué à Hélène Rey pour son article intitulé « Dilemma not Trilemma : The Global Financial Cycle and Monetary Policy Independence ». Le Jury a également tenu à distinguer en qualité de nominés trois économistes de nationalité italienne : Fabio Maccheroni, Massimo Marinacci et Aldo Rustichini, pour leur article intitulé « Ambiguity Aversion, Robustness, and the Variational Representation of Preferences ».

 


 

Portrait

Professeur à la London School of Economics, Hélène Rey est diplômée de l’ENSAE et de Stanford University, et titulaire de PhDs de la London School of Economics et de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Elle est aujourd’hui titulaire de la chaire Lord Bagri à la London Business School, après avoir enseigné à Princeton University.

 

Lauréate de nombreux prix scientifiques, cette économiste française a notamment reçu en 2006 le Prix Bernácer, récompensant un économiste européen de moins de 40 ans travaillant sur la macroéconomie, et en 2013 le Prix Yrjö Jahnsson, attribué à un économiste européen de moins de 45 ans, qu’elle a partagé avec Thomas Piketty. Elle est également membre du Haut Conseil de stabilité financière et de la Commission économique de la Nation.

 

Hélène Rey est reconnue au niveau international dans le domaine de la macroéconomie monétaire. Ses recherches sur les taux de change et les flux de capitaux visent en particulier à identifier les déterminants et les conséquences des crises et des déséquilibres financiers.

 


Autres actualités